Miam Miam

salade et tomatesSouper au Papillon Vert

Le Miam-Miam c’est important, gare à celui qui néglige ses pèlerins et ne leur remplisse pas bien le ventru jusqu’à ce qu’il soit tout rond !

Nous servons le souper à 19h sauf cas particuliers. C’est un menu qui s’inaugure avec une soupe aux légumes, souvent à base de produits du jardin familiale, et toujours frais. Point de surgelé chez nous, tant qu’on aura assez de temps pour éplucher les carottes et laver les panais en tout cas ! S’il y a des volontaires pour donner un coup de main, les plats deviennent meilleurs car… le partage rend les saveurs plus goûteuses (et on a aussi le temps de faire du plus sophistiqué aussi, oui…).

Le deuxième plat est en général une salade composé (feuille de chêne rouge, mâche, roquette, sucrine, frisée, tomates, carotte, pomme, betterave, noix, œufs durs, mélange selon l’inspiration) avec une sauce de yaourt maison, moutarde et huile d’olive, ail, sauf si nous avons opté pour l’autre sauce qui… Enfin, bon, on va pas faire un roman sur une sauce ! Mais vous aurez aussi des choses peu courantes des fois, qui traînent sur votre salade, comme des graines de sésame, de la levure ou du germe de blé, histoire de vous donner ce petit plus d’organismes bénéfiques. Si vous êtes chanceux, vous aurez du kale, en salade ou en… chips ! Quoi, vous ne connaissez pas le kale ?? Si vous avez cinq minutes, regardez ceci, histoire de vous relaxer de tout ce travail de réservation de gîte 😉 :

Cette salade est recommandé en accompagnement du plat principal, qui aura souvent la forme de tartes aux épinards, à la tomate-crème fraîche, à la courgette-fromage de chèvre (avec un petit secret caché tout en dessous…) et tutti-frutti, selon encore une fois, l’inspiration du chef. Il faut varier pour ne pas s’embourber dans la morosité, pas vrai ? Vous aurez donc parfois des patates douces, lasagnes au curry, des fajitas mexicaines à composer vous-même… En à-côté, pour caler les plus volumineux, des pommes de terre fondantes à l’étuvée, haricots variés ou autres, selon disponibilité.

quiche-aux-courgettes-et-au-chevre1tarte tomate_resize

Le dessert viendra radoucir le plus endurci avec des fruits frais (fraises du Lot, melon, kiwis, bananes, ananas) dans de la glace ou de la crème, avec parfois un coulis de chocolat fondu et… un petit biscuit posé dans un coin, pour faire plus pro. Nous faisons parfois autre chose, mais le bilan est que pour le dessert, la légèreté va mieux aux pèlerins, qui généralement n’ont vraiment plus de place…

Nous pouvons servir du fromage et du pain, il ne sont pas proposé d’office ou automatiquement car la nourriture est déjà très riche et vous avez eu vos féculents, mais bon, qui peut résister aux habitudes franchouillardes ? N’hésitez pas !

Quand le public est aimable et réceptif, un test mystère ou jeu frivole est proposé vers la fin pour gagner un petit plus. De votre côté, si vous voyez qu’il y a beaucoup de dégâts sur la table (marée de vin, multitude de boulettes de mie de pain, plats éviscérés etc), ce n’est point une mauvaise idée de proposer un coup de main pour passer l’éponge ou ranger le schmilblick, même si l’hôte, souvent, fait l’effort de refuser poliment (insistez trois fois si vous voulez aider pour de bon).

Notre nourriture est toujours végétarienne, car nous le sommes aussi depuis tout petit. Oubliez certains a-prioris comme quoi vous ne serez pas rassasiés ! Nous avons beaucoup de succès, surtout après trois jours de tartiflette ou magret de canard !

Prix du service : 15 euros

Butterfly-icon 32pixelsButterfly-icon 48pixels Petit Dej au Papillon Vert 

 

insects_galore_book_cover_by_sabrane

Arf, il faut se lever, c’est dur, mais heureusement, il y a le café qui attend !  Ou le thé  (choix parmi une trentaine l’an dernier, mais comme tout le monde prenait soit Darjeeling soit Earl Grey soit thé vert, on simplifiera la liste cette fois-ci !), le chocolat, le caro (mélange de chicorée et de céréales), les infusions. 

La table est préparée la veille pour que chacun puisse se sustenter à son gré sans dépendre de l’hôte, 5h du matin pour les allemandes (record de la plus lève tôt l’an dernier : 4h45), 10h pour les françaises (pfff, je plaisante, y’en a qui le prennent à 8h aussi pffrrr ! ). De toute façon, l’hôte scie du bois tôt le matin car il a emmené les pèlerins festifs à l’un des nombreux festivals de musique de la ville.

Au choix, dans le désordre du pèlerin encore pas bien débarbouillé, il y a normalement des céréales müesli et flocons d’avoine , du pain aux graines  et le grille pain pas loin, de la brioche , 4 confitures (pas quatre fois la même, non non)       , du beurre, du lait, du jus d’orange (du 100%, c’est la fête), du jus de pomme et voilà ! Pour les British et personnes ouvertes d’esprit, une surprise : nous avons un pot de Marmite ! Attention, ça n’est pas du beurre de cacahuètes, sachez le doser en douceur sinon gare, vous aurez l’impression d’avoir ingurgité l’équivalent d’un seau d’eau de mer. C’est « Love or Hate » comme le dit la pub anglaise.

Marmite

Aime-moi ou prend le large, ignare !

Il est demandé aux pèlerins bien nantis de laver leur bol et le reste, passer un coup d’éponge pour rapatrier les miettes, ce qui nous aidera grandement dans notre nettoyage du matin et nous incitera à souvent offrir des petits plus, car dans la vie, qui donne reçoit, c’est bien connu… et nous sommes une famille ! Les pas bien nantis peuvent faire semblant de laver, comme ce/cette cher(e) X qui a battu le record à sa façon de la mauvaise foi en retournant son bol avec les propres sur l’égouttoir :

Coquille d'Or du Faux-Bol Lavé

Coquille d’Or du Faux-Bol Lavé

Oui, on en voit de toutes les couleurs, je vous raconterai des histoires dans une section du site un de ces jours…

Bon Ap’ et bonne route la bedaine bedonnante !

Prix du service : 5 euros

Les commentaires sont fermés